jeudi 3 janvier 2013

Patrimoine: Castillo Soneira

Nous allons parler d'une des nombreuses et jolies demeures de Montevideo qui se trouvent dans le quartier du Prado. Je le dis encore mais le barrio del Prado est l'un des plus beaux de Montevideo à mes yeux mais presque totalement ignoré par les touristes qui se concentrent uniquement dans la Ciudad Vieja (vieille ville) ou sur l'Avenida 18 de Julio.

Cette demeure ou château, puisque celle-ci a la dénomination de Castillo, se trouve juste à côté du jardin botanique et l'endroit est facilement accessible avec les transport en commun de la ville. On parle du Castillo Soneira qui est un des trésors cachés de la ville. Il se situe sur l'Avenida Suarez 3781.

L'emplacement, proche du ruisseau Miguelete, remonte à l’époque de la vice-royauté espagnole car il fut la propriété de Manuel Sánchez. Puis cet emplacement deviendra la propriété de Madame Dorotea Villademoros qui arriva en Uruguay vers 1791 directement de la Galicie. A l'origine, cette famille s'appelait les Pelaez mais elle obtiendra le titre de noblesse pour devenir les Villademoros.


Dorotea Villademoros épousa l'espagnol Francisco Antonio Nicolás Soneira y Aguiar. De ce mariage naquit un fils nommé Federico. Mais malheureusement, elle sera une jeune veuve mais se remaria avec Anselmo Segura avec qui elle aura un autre fils nommé Germán Segura.

Dorotea Villademoros acheta les terres en 1858 et confiera le projet de construction d'une demeure à l'architecte agenais Victor Rabu dont je vous fais une présentation dans cet article. Victor Rabu sera un architecte qui laissera de formidables bâtiments sur Montevideo même si certains, depuis, ont été malheureusement détruits. Le projet de construction prendra neuf ans avant que la famille s'installe dans sa nouvelle demeure en 1870. C'est que Dame Villademoros voulait un manoir qui ressemble à ceux de France même si celle-ci, ne l'oublions pas, venait de Galicie.

La construction elle-même du Castillo commença en 1861 et on peut classer le style du bâtiment comme néo-gothique. La première version de la demeure était plus petite que l'actuelle car elle se composait de deux étages principaux qui ont été utilisées comme chambres et salle de réception. Dans le sous-sol, on trouvait les aires de service et les chambres du personnel.

Voici la "petite" demeure
Federico Soneira (1830-1900), le fils aîné se mariera durant un de ses voyages et aura un garçon prénommé Arturo. Il partira en Italie pour étudier la sculpture à l’académie Florentine et quand il reviendra sur Montevideo, il réalisa et fabriqua lui-même toutes les moulures des pièces du château. Mais les moules originaux ont été détruits après son achèvement donc il n'existe pas de réplique des moules.

Federico avait son atelier dans le grand grenier de la demeure. Il sculptera de nombreuses sculptures dont celles de Cervantes et Guttemberg qui furent dans le jardin jusqu'en 1999 avant d’être données au Museo Nicolás Garcia Uriburu de Maldonado afin de ne pas être volées ou détruites.

Les planchers sont un ouvrage de menuiserie formé de pièces et de matériaux précieux assemblés par incrustation ou placage. Les bois utilisés pour cette marqueterie provenaient d'Europe et se composaient de bois de hêtre, de noyer, de cèdre et de chêne. Bref, une harmonie chaleureuse de style et de raffinement avec des lambris sculptés qui montaient jusqu'à la moitié des murs. On utilisa de nombreux composants importés directement d'Europe, notamment de France, tels que les portes, les raccords et les pièces de fonte, le marbre, les vitraux et les boiseries. 


Ce type d'architecture représente un moment où l'homme était préoccupé non seulement par le confort, mais aussi par la beauté des styles afin de se réjouir à contempler le tout.

Pendant des années, la propriété a été connue sous le nom de Quinta de Villademoros (maison) et va acquérir son nom actuel seulement au début du XXe siècle.

Arturo Soreina (le fils de Federico qui mourut entre temps) deviendra médecin après avoir fait ses études à la Sorbone. Il se mariera avec Carmen Perie en 1904 et auront quatre enfants.

Il décida de rénover de fond en comble la demeure. Le Dr. Soneira pris personnellement en charge le projet et vers 1917, le bâtiment subira une rénovation majeure par un autre grand architecte français de Montevideo du nom de Camille Gardelle (lui aussi à son article ici). L'aspect actuel de la demeure est de Camille Gardelle qui fera de nombreuses rénovations en agrandissant celle-ci pour le plus grand confort de la famille. Gardelle redessinera les quatre façades et fera des modifications dans les ouvertures. Entre-temps, la famille Soneira a dû déménager dans une maison en face de la leur car il y avait environ quarante ouvriers et artisans qui ont travaillé sur ce projet.

Camille Gardelle fera également une extension à l’arrière tout en gardant les proportions de la façade avant. L'intérieur fut substantiellement modifié et on ajouta des ornements. On incorpora toutes les avancées de l'époque dans le logement, y compris le chauffage central, l'électricité, un ascenseur et un aspirateur industriel. Le sculpteur Santiago Beltramini était responsable de tous les travaux de maçonnerie. La plupart des ouvriers sur ce chantier étaient italiens. Quand aux nouveaux vitraux de la demeure, ils furent l’œuvre d'Antonio Marchetti (celui qui fera aussi les vitraux du Palacio Legislativo et de l'Hotel Argentino de Piriapolis).


La rénovation de la propriété inclura une fois de plus une grande importation de matériaux de première qualité apportés d'Europe. On retrouvera, par exemple, des interrupteurs et des verrous pour les fenêtres, la faïence proviendra de Venise et Florence, l'escalier sera fait de chêne de Slovénie et le marbre de Carrare (comme quoi, on a rien inventé aujourd'hui avec le libre marché!). La galerie de l’étage principal était une merveille avec ses mosaïques, ses lambris et les sculptures en marbre (voir les photos plus bas).

Dans le parc qui entoure le château, on trouve beaucoup de tonnelles et une flore plus que centenaire. On y trouve encore une magnifique collection de palmiers ''Pindo'' et qui serait une des plus grandes sur Montevideo. On rajouta à la demeure, un court de tennis, des écuries et une piscine. La superficie du terrain était de 14 800 mètres carrés. Je dis ''était'' car je ne suis pas certain s'il y a encore cette superficie.

On dit qu'une porte a encore l'inscription «Face style Louis XVI» et une autre dans lequel il est écrit «Face style gothique panneaux serviettes». 

L’entrée de la demeure
Un fait intéressant à savoir est que durant la rénovation de cette demeure, tout le monde parlait naturellement le français, autant le responsable de la maçonnerie que le propriétaire et bien sur l'architecte dans une ville où on parlait, pourtant, le castillan. Le Dr. Soneira décédera en 1925 et ses fils furent responsables de la réalisation des travaux.

Jusqu'en 2009, le château fut occupé par sept générations de Soneira mais la demeure se trouvait dans un délabrement assez avancée étant donné que le coût des rénovations étaient astronomiques. Mercedes Soneira fut la dernière propriétaire. Puis le Castillo tomba doucement dans sa lente mort et fut mis en vente. Cependant, on pouvait visiter les jardins durant le Dia del Patrimonio (jour du patrimoine).

Toutefois, avant de partir en mai 2012 de Montevideo, le Colegio San Pablo (collège privé) s’était porté acquéreur de cette demeure. Le prix estimé de la transaction a été de 1.8 millions U$ mais je ne sais pas si le Castillo est parti avec un prix plus haut ou plus bas. Je ne sais pas non plus qui allait s'installer ici: L'administration? Le bureau du directeur? Une partie du collège?

Il faudra que je revienne faire un tour pour voir mais au moins, il est sauvé!

Voici des photos de l’intérieur que j'ai trouvé sur un forum uruguayen. Photos assez rares mais cela vous donne un aperçu de cette demeure!



D'autres photos d'une personne qui a pris les jardins durant le jour du patrimoine





Voilà une autre belle demeure de la belle époque de Montevideo.

A bientôt pour un autre article

DISCLAIMER : The last 8 pictures displayed on my post are from the internet. All material is copyright their respective owners

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...