dimanche 16 juin 2013

La Légion Française d'Uruguay

Je vais vous parler d'un chapitre que je ne connaissais absolument pas et que j'ai découvert grâce à un monsieur féru d'histoire. Même dans la société uruguayenne, peu ou presque pas de gens connaissent l'apport de cette Legión francesa ou Légion Française durant le siège de Montevideo entre les années 1843 à 1851.

Quand je parle de légion, je ne parle pas de Légion Étrangère comme on pourrait le croire. Eux se sont arrêtés à la célèbre et triste bataille de Camerone au Mexique mais ils n'ont jamais fait d'incursion en Amérique du sud (à ma connaissance à part la Guyanne Française). Afin d’étayer mon article, j'ai puisé à peu près toute l'information provenant de ce féru d'histoire, M. Lionel Dupont, car peu de bouquins en parlent en Uruguay et je ne parle même pas des bouquins français à moins d’être vraiment spécialisé dans le militaire et l’Amérique du sud.

Au début de l’année 1843, les français et les italiens de Montevideo sont les premiers à vouloir s'organiser afin de défendre leurs familles et lutter par leurs propres moyens contre les menaces des assiégeants des troupe du général Manuel Oribe et de l'argentin Manuel de Rosas (gouverneur de la province de Buenos Aires) envers les étrangers du pays (Italiens, Français, Allemands, Anglais, etc). Ne pas oublier que nous sommes en plein dans la Guerra Grande en Uruguay, bataille de 1838/1839 jusqu’à 1851. Voici le sommaire provenant d'un de mes précédents articles. Cet article de la Guerra Grande vous parle de la description des Blancos versus des Colorados dont vous aurez besoin de comprendre afin de lire et comprendre cet article.

jeudi 6 juin 2013

Les camions d'autrefois

Je rédige cet article pour les fanatiques de tout ce qui roule sur les routes, dans les rues, les chemins de ce pays et je peux vous dire qu'on en voit des choses anciennes. Comme vous avez pu le remarquer dans ma section ''véhicule'' à droite de cet article, j'ai pas mal parlé des marques de voiture françaises, allemandes, anglaises, etc. donc cette fois-ci, nous allons parler de gros et qui roule: les camions.

J'ai déjà mentionné à plusieurs reprises que les pays d’Amérique du sud sont de vrais musées de voitures (ou camions) à ciel ouvert. L’Uruguay fait parti de ces pays et je peux vous dire que je me suis régalé de voir tous ces camions rouler encore. A la différence de nos pays où généralement, on ne sort les engins de collection uniquement qu'au moment des expositions, ici ils roulent tous les jours car c'est le gagne pain des routiers.

Routiers qui sont fiers de leurs engins et qui sont fiers aussi que l'on prenne en photo leurs bêtes uniques. Évidement, si vous commencez à poser des questions sur la bête, vous êtes sur que vos prochaines trente minutes seront prises face à un routier qui vous fera la description de son camion de A à Z en espagnol et à toute vitesse comme un scud.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...