mardi 25 septembre 2012

Bouffe: Resto Wasa [Ethnik Food]

Je vais parler dans cet article (que j'avais en tête depuis un certain temps) d'un petit resto fantastique à mes yeux et qui a été surtout fantastique pour mon palais. Vous me direz pourquoi pas étant donné que je parle que de l'Uruguay (ou presque) dans ce blog, il serait temps de présenter des restos ou des lieux de sorties. En vérité, à l'origine de ce blog, je m’étais promis de ne faire aucun article sur les restos ou tout autre lieu de sortie car il existe des milliers de sites qui traitent de cela, des sites où des gens laissent des commentaires (biaisés ou pas), des guides touristiques, des revues, etc. Amplement de quoi faire avec internet aujourd'hui.

Un autre raison de ce refus de faire des articles sur les restos est qu'il faut reconnaître que chaque personne peut avoir un goût autant culinaire que visionnaire diffèrent sur le même resto donc vous pouvez très bien aimer un resto alors que votre conjoint(e) le détestera pour x raison.

Je vais vous faire la présentation du resto Wasa [Ethnic Food] que j'ai découvert vraiment par hasard en tournant les pages du site de Montevideo Accueil. On parlait de ce resto car les proprios étaient français et se trouvaient en plein dans la Ciudad Vieja (présentation de la vieille ville: articles 1 et 2) aux intersections des rues Zaballa et Sarandí.

jeudi 20 septembre 2012

Les fabuleux vitraux de Montevideo

En écumant les maisons et les édifices de Montevideo ou dans l’intérieur du pays, une chose remarquable attira mon œil mais que l'on voit rarement de la rue. Il faut le plus souvent rentrer dans la maison afin de voir ce dont je vais parler maintenant: les vitraux. J’étais loin de me douter de pouvoir trouver autant de vitraux dans autant de maisons. Absolument incroyable! Évidemment, on parle des maisons anciennes ou des anciens édifices car de nos jours, je pense que les constructeurs ne savent même pas ce qu'est un vitrail. 

De plus, trouver un artisan qui travaille le verre des vitraux est une perle rare mais ils existent encore.

Bien sûr, je suis loin d'avoir découvert la totalité de ce patrimoine car la plupart de ces merveilles se trouvent dans des maisons privées ou dans des édifices non accessibles au public sauf certains d'entre eux durant le ''Día del Patrimonio'' (ou jour du patrimoine).

Je pense que je dois avoir aussi une tête qui devait inspirer confiance car jusqu’à date, j'ai toujours, plus ou moins, réussi à prendre des photos de ces merveilles architecturales avec l'aide de ma dulcinée. Il faut oser, c'est tout.

samedi 15 septembre 2012

Argentine: Les chutes d'Iguazú

On continue notre visite des superbes Cataratas del Iguazú mais cette fois-ci du côté argentin. L'article précédent parlait du côté brésilien pour ceux qui auraient loupé un épisode. Mais, je le redis encore: si vous voulez faire un voyage qui sort de l'ordinaire, mettez ces chutes dans votre liste des souhaits.

Comme du côté brésilien, les chutes d'Iguazú se trouvent dans une réserve naturelle inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l'Unesco en 1984. Donc, on ne trouvera aucune voiture à part celles des employés du parc et des chutes. Absolument génial!

Autant du côté brésilien, on utilise le bus pour vous amener aux pieds des chutes ainsi qu'aux différents points de départ des balades, autant du coté argentin, ils utilisent un moyen encore plus rigolo: un petit train qui passe à travers le parc afin de vous amener aux différents points de départ des visites (voir la photo ci-dessous). Évidemment, on peut faire la balade aussi à pied à partir de l’entrée car on trouvera de nombreux chemins qui serpentent à travers la foret. Le balisage est impeccable avec des cartes et des indications en espagnol et en anglais.

lundi 10 septembre 2012

Ze photo rigolote


Et voici ma photo rigolote du mois de septembre bien que cela fait un moment que j'en ai pas mis.

J'ai pris cette photo à l’entrée de la ville de Rocha (département de Rocha). Je ne sais pas si des fois les mecs de la construction ne le font pas exprès quand même car c'est tellement gros...Mais ça existe puisque j'ai pris cette photo au mois de mai 2012 juste après les rénovations du carrefour au fond de la photo à cause du nouveau bâtiment de l’université!





Comme vous pouvez le voir, le panneau bleu encerclé de rouge signale un chemin réservé pour les piétons et les vélos à droite. Disons qu'ils ne rendent pas la vie facile aux piétons et aux vélos à Rocha mais au moins, ils ont le mérite de vous faire faire le parcours du combattant et des exercices physiques afin de vous garder en forme!


A la prochaine!

mardi 4 septembre 2012

Les petits trucs à savoir

Dans cet article, je vais vous faire un petit inventaire des trucs à savoir dans la vie quotidienne en Uruguay. Des petits trucs qui peuvent vous rendre l'existence exécrable ou vous rendre l'existence comme un long fleuve tranquille. Généralement, ce sont des petites choses que j'ai appris par mon expérience personnelle. Voici la raison pour laquelle je les partage avec vous et j’espère que ceux qui voudront s'installer en Uruguay en prendront note.

Les prises électriques

Il faut savoir qu'en Uruguay, le courant électrique est de 220-240 Volts (50 Hertz) ce qui est parfait pour nous, européens, et moins bons pour les canadiens car ils roulent en période préhistorique de 110-120 Volts. Toutefois, aujourd'hui, la majorité de nos appareils électroniques (ordinateur portable, rechargeur de piles, appareil photo, etc) s'adaptent au courant électrique du pays en terme de voltage (110V à 220V). Il suffit de regarder l’étiquette ou le mode d'emploi de votre appareil.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...