mardi 26 juin 2012

Tourisme: Buenos Aires - Prise 2

On continue notre visite de Buenos Aires (suite de la Prise 1). J'ai oublié de signaler dans la Prise 1 qu'autour de la Plaza de Mayo (Place de Mai), on trouvera énormément de bâtiments officiels en plus de la Casa de Gobierno (Maison du Gouvernement ou la Maison de Cristina). On trouvera, entre autre, le Cabildo de la ville de B.A. (mairie), la Legislatura de la ciudad de B.A., la Catedral Metropolitana, le Palacio de Gobierno de la ciuadad, le départ de l'Avenida Rivadavia avec ses majestueux immeubles de style haussmanniens et l'Avenida Presidente Julio A. Roca. A côté de la mairie, il y a aussi l'edificio de la Prensa (édifice de la presse) de style architectural français et qui peut se visiter. A ne pas louper car en plus, c'est gratuit.

Toujours de la Plaza de Mayo, on trouve la rue Defensa où on trouvera un marché (artisanat, brocante, bric-à-brac, etc) le long de la rue les dimanches. A l'angle des rues de Defensa et Chile, on trouvera une statue de Malfada, l'enfant chérie de B.A.

jeudi 21 juin 2012

Tourisme: Buenos Aires - Prise 1

Etant donné que l'Uruguay a une longue frontière commune avec l'Argentine, il était normal de faire un tour dans ce pays et surtout d'aller sur Buenos Aires qui se trouve à quelques encablures de Montevideo. Pour aller sur Buenos Aires (B.A.), on a quantité de solutions comme le ferry, l'avion, le bus ou bien prendre sa voiture personnelle. C'est facile, rapide et relativement bon marché dépendant de la saison touristique ou non. Prendre en compte que les long week-ends peuvent être plus cher car pas mal d'Uruguayens font des petits séjours sur B.A.

Par contre, celui qui veut prendre sa voiture perso doit être avisé que les argentins, plus spécifiquement ceux de B.A. conduisent comme Fangio! Les pires de tous les conducteurs sont les chauffeurs de bus. De toute façon, tout se fait à pied dans B.A. car il existe un bon réseau de transport en commun et un métro donc on peut se déplacer d'un point à l'autre de la ville sans se prendre la tête pour trouver un emplacement afin de garer sa bagnole. On évite aussi les petits larcins sur ou dans sa voiture!

jeudi 14 juin 2012

Montevideo vu du ciel

Comme il existe de nombreux documentaires qui présentent des pays ou des villes vu du ciel, nous allons faire pareil mais dans l'ancien temps. Yann Arthus-Bertrand nous avait présenté de très belles photos (comme d'habitude) de l'Uruguay, je vais faire la même chose mais disons...plus modestement si on peut dire. Les photos ci-dessous datent plus ou moins entre 1920 et 1935 mais vous donneront un bon exemple de ce qu’était Montevideo à cette époque.

Définitivement et je le répète, j'ai une large préférence pour ce Montevideo d'antan au lieu de celui d'aujourd'hui. Vous découvrirez des endroits comme une photo de Pocitos qui vous prouvera que ce quartier a été massacré au fil des années et qui ne ressemble plus du tout à ce qu'il fut. On verra certaines photos qui vous montreront la construction de la Rambla et qui ''révolutionnera'' Montevideo même si aujourd'hui on peut se poser la question vu le nombre de voitures qui y circulent.

vendredi 8 juin 2012

Bouchon d’impatience dans MVD

Une seule voie? À l’heure de pointe? Cela n’a aucun sens!''

Des commentaires à voix hautes, ce n’est pas vous… Sacré travaux de construction! Qui est l'andouille qui autorise cette envergure de travaux sur l’échangeur d’une voie rapide ou une route principale de Montevideo un jour de semaine? Vous n’avez jamais vu un tel bouchon de circulation? Et rares sont les fois où vous laissez échapper un mot d’ordre liturgique comme vous venez de le faire. Ça sonne drôle à vos oreilles. Avec l’humidité, il doit faire 48 degrés Celsius comme par hasard. Vos cheveux frisent tout seul.

En cognant sur le volant d’une main, l’autre labourant dangereusement votre cuir chevelu, vous réalisez que le conducteur à votre droite vous regarde. Votre impatience l’amuse. Est-ce de cela qu’il parle sur son cellulaire dans sa Renault climatisée? Il a l’air frais et disposé. Ce n’est pas votre cas. Pourquoi avez-vous refusé la réduction que l’on vous faisait sur un climatiseur à l’achat de votre voiture? Pénible souvenir.

dimanche 3 juin 2012

MVD: Ton patrimoine fout le camp!

Comme vous avec pu voir à travers ce blog, je vous ai fait la présentation de nombreux édifices qui dans la plupart du temps ont été rénovés ou bien se trouvent dans un état plus ou moins bon. Par contre, si vous avez voyagé à travers le temps avec ma section du Montevideo d'antan de ce blog, vous avec pu vous apercevoir qu'il y a eu beaucoup de massacre de maisons et de fabuleux monuments dans beaucoup de quartiers de la ville pour faire place, soit disant, à la modernité...

Suite à ces ''massacres'' du passé, on pourrait se dire maintenant que la ville ou les services responsables ont pris des actions ou passer des lois afin de sauver ce fabuleux patrimoine qui, il ne faut pas se le cacher, n’intéresse pas beaucoup de gens. Que nenni! On continue encore à détruire de vieilles maisons et on ne se gêne pas de le faire. 

J'ai appris qu'en vérité, l'Intendencia de Montevideo n'a pas le dernier mot pour sauver les maisons de la destruction car c'est le propriétaire, ses descendants ou la succession qui a le dernier mot. Cela veut dire que si la personne peut prouver que la rénovation lui coûte trop chère et que cela ne vaut pas le coup, elle peut vendre ce bien à un promoteur immobilier qui se fera le plaisir de détruire cette maison, dans bien des cas, afin d'y construire un appartement style cage à lapin de 10 étages qui lui rapportera 10 fois plus.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...