lundi 12 novembre 2012

Montevideo d'Antan: Zoo de Villa Dolores

Et oui, comme son nom l’indique, il existe un zoo dans le centre de Montevideo comme beaucoup de grandes villes. Celui de Montevideo est plus ou moins proche du centre-ville et facile d’accès par bus ou même à pied si vous aimez vous balader. Il se trouve sur l'Avenida Rivera 3245.

Je vais vous présenter ce zoo dans la section Montevideo d’antan car le zoo d’aujourd’hui est loin d’être égal à celui du passé. C’est qu’avec le développement urbain effréné, le zoo s’est rétréci comme peau de chagrin et de nombreux ''décors'' du passé ont disparu au fil des années.

Villa Dolores est un ancien quartier de Montevideo (avec ceux de Belgrano et Italiano) qui font parti aujourd'hui du barrio de Parque Battle. Certains sites de la ville ont des références avec Parque Battle-Villa Dolores alors que d'autres n'ont que Parque Battle: allez savoir pourquoi... Les mystères de l'administration municipale!



Le quartier se situe entre l'Avenida Italia et le nord du quartier de Pocitos. Le nom de ce quartier rend hommage à Doña Cecilia Dolores Pereira de Rossell qui était l’épouse de Don Alejo Rossell y Rius qui furent des personnages important dans la société de Montevideo.

On remarquera les rues parallèles au zoo portent le nom de ces personnages. L’ex- maison de campagne des Rossell se trouvait dans ce quadrilatère (elle n’existe plus de nos jours). Un fait à noter fut qu’avant de s’appeler Villa Dolores, le quartier fut appelé Nueva Roma car les terrains appartenaient à Francisco Piria et c'est pour cela que l'on trouve de nombreuses rues avec des noms romains comme Marco Bruto, Julio César, Horace, etc.

Les époux Rossell adoraient les animaux et les plantes exotiques. Ils eurent l’idée de commencer à collectionner leurs premiers animaux exotiques et des plantes vers 1894. De ce fait, ils incorporèrent une collection variée d’animaux dans leur ex-propriété qui s'appelait ''Villa Dolores''. Le parc incluait à cette époque un cimetière pour les animaux (voir photo plus bas). 


Le zoo fut fondé comme propriété municipale le 28 octobre 1912 par Madame de Rossell sur une superficie originale de sept hectares avec de nombreuses variétés de plantes exotiques.

Cependant, on peut ajouter deux autres facteurs pour la création de ce zoo:
  • 1) La ferveur populaire des lieux qui attira de nombreux badauds de plus en plus nombreux chaque jour devant les grilles du domaine;
  • 2) D'avoir été nommé à plusieurs reprises sur des listings internationaux de zoo par des médias étrangers.

Les premiers visiteurs ont vu pour la première fois des animaux de toutes les parties du monde ce qui fut considéré comme un grand événement dans les journaux de cette époque.
En 1910, Don Rossell y Rius avait acquis de la compagnie allemande Hagenbeck quelques animaux très importants comme deux ours polaires, quelques ours bruns et malais, deux hyènes rayées et un petit éléphant appelé "Baby", qui va acquérir une renommée presque instantanément pour ses rôles dans le cirque qui commencera à fonctionner dès le début de l'ouverture du zoo (vous avez une photo de lui un peu plus bas).
 
L'ancienne entrée du zoo qui n'est pas celle qui existe aujourd'hui sur la calle Rivera
Photo prise en 1916
On pouvait faire des visites nocturnes du domaine grâce aux illuminations et ce, jusque dans les années 1920. Le zoo deviendra la propriété de la ville le 14 mars 1919 au moment du décès des philanthropes Rossell.
Les cages des félins en 1916 en arrière-plan et devant se trouvait le cimetière des animaux
La Residencia del Matrimonio que l'on pourrait traduire par ''la maison du mariage'' (photo ci-dessous) n’existe plus aujourd’hui et je pense qu’elle fut détruite assez vite sous l’administration de la ville car déjà en 1927, celle-ci n’existait plus dans les photos.
La Residencia del Matrimonio en 1916
A cette époque, le zoo était constitué de 3 lacs: Lago azul (lac bleu), le Lago blanco (lac blanc) et le Lago Japonés (lac japonais) plus un étang pour les loups marins qui était alimenté directement avec de l'eau de mer du Rio de la Plata. Ce pompage avait lieu au niveau de la plage de Pocitos et remontait jusqu'au zoo!

Il y avait de nombreux chemins et de petites avenues qui sillonnaient ce parc comme on peut le voir dans les photos. On retrouvait des copies d’œuvres classiques en marbre comme "Moïse" ou "Vénus" ainsi que des copies de sculptures animalières françaises du XIXe siècle, en bronze, qui représentaient des lions, des panthères, des loups, des chiens, etc. La partie sculpturale était complétée par quelques fontaines importées de l'Europe.


J’ai vu dans le site de l’Intendencia de Montevideo que le parc zoologique compte actuellement une population de 550 animaux autochtones et exotiques comme des oiseaux tropicaux, des félins africains et américains (?), des girafes, des éléphants, des rhinocéros et des loups marins.
Euh…je pense que le jour où j’ai visité le zoo, pas mal de ces animaux devaient être en grève car je n’ai pas vu tous ces animaux à part quelques félins, des serpents, des loups de mer, des autruches et des oiseaux exotiques. Point d’éléphants, de rhinocéros, d’hippopotames.

Le même site dit que récemment, le parc zoologique a réalisé une transformation afin d'exhiber des animaux dans des enceintes plus confortables, en changeant les grilles pour d'autres fermetures, comme des palissades ou des vitres tout en privilégiant la conservation et la reproduction des espèces. 
Personnellement, j’ai trouvé que le zoo est pas mal à bout de souffle même si les bâtiments reçoivent de belles couches de peinture mais on ne peut pas masquer les rides des âges. Les pauvres employés municipaux ont l’air de se débrouiller avec ce qu’ils ont. On a une certaine impression que la ville n’est pas vraiment intéressée à injecter énormément d’argent dans ce zoo car il n’existe presque pas de publicité au sujet de cet endroit mais je peux me tromper.    

En lisant les revues, on s’aperçoit que ce zoo a eu ses heures de gloire mais aussi ses heures de misères. Toutefois, je pense qu'il n'a jamais reçu l'admiration, le respect et la reconnaissance qu'il aurait dû avoir parmi la population d'hier et d'aujourd'hui.
Photo prise en 1916 (les statues existent toujours mais pas le reste)
Dommage car je vais vu de nombreuses classes d’enfants en tablier blanc y aller et vous auriez dû voir les yeux des enfants devant ces animaux. Des enfants excités comme des puces de voir un lion, des autruches, des poules et des coqs (et oui, ils sont considérés comme des animaux exotiques :), des oiseaux exotiques car la plupart de ces enfants n’ont jamais vu de vrais animaux à part le petit écran.  

Le zoo est ouvert du jeudi au dimanche avec un frais d’entrée sauf le mercredi car il est gratuit pour tout le monde. Les enfants de moins de douze ans et les personnes âgées de plus de 70 ans ne paient pas durant les heures d’ouverture quelque soit le jour de semaine. A noter que le planétarium de Montevideo se trouve dans le zoo aussi. Voici un lien, en espagnol, qui vous en apprendra un peu plus sur ce Zoo Villa Dolores.

Voici quelques photos du zoo aujourd'hui mais je n'ai pas inclus les animaux pour éviter tout débat:




A bientôt

3 commentaires:

  1. Bravo, toujours aussi bien documenté. Il va falloir que j y fasse un tour avant qu on abatte le dernier animal !

    RépondreSupprimer
  2. Ah Guy, il faut vous dépêcher car entre les animaux qui ne sont pas légions et les gens qui veulent le fermer pour x raisons, on se demande combien de temps il va rester en place. :)

    RépondreSupprimer
  3. Salut JF , ceux qui veulent le fermer sont les héritiers de la famille car si la propriété n´est pas un zoo(condition apparemment mise par Mmme Dolores pour appartenir a l´état) elle continue la voie normale d´ héritage . Et ça fait beaucoup de fric !!!!!
    Bisous

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...