mardi 6 décembre 2011

Montevideo d'antan: Plaza Independencia

La ville de Montevideo, durant son époque coloniale, était entourée de murailles avec de monumentales portes d’entrées. Cette forteresse était la Ciudadela. Suite à l'indépendance du pays, on commencera la démolition emblématique de toutes les fortifications de la ville coloniale afin d'agrandir la ville.

En 1837, Carlo Zucchi créera et dessinera pour la première fois la Plaza Independencia (Place de l'Indépendance) suite à l'agrandissement de la ville vers le nord. Il s'inspirera des travaux de ses maîtres Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine, architectes français pour dessiner la place sur une base de néoclassicisme français. 

Le projet sera, en définitive, modifié en 1860 par Bernardo Poncini. On trouve la maison du Gouvernement (Casa de Gobierno) construit en 1873  sur cette Place de l’Indépendance.

Entre 1896 et 1906 s'élevait à son centre la statue de Joaquín Suárez mais celle-ci fut déplacée par décision du président José Batlle y Ordóñez.

En 1913, une commission déclare comme le gagnant du concours du projet, l'italien Angelo Zanelli (1879-1942). Un autre italien Juan Manuel Ferrari sera écarté du projet.

Le 28 février 1923 a été inauguré le monument en hommage à José Gervasio Artigas sur la Place de l’Indépendance par Baltasar Brum, président de l'Uruguay, qui était à la fin de son mandat présidentiel. Le général José Artigas fut celui qui mena le pays à son indépendance. 

D’après des estimations de la presse de cette époque, plus de cent mille personnes ont défilé devant la sculpture équestre en une seule journée. Toute la ville célébrera cela dans l'allégresse et la joie.

Selon les commentaires du journal ''La Tribuna Popular'', le pays a payé ce jour-là et de cette façon sa "vieille dette". L'explication de cette ''vieille dette'' fut que plus de quarante ans se seront écoulés entre l'approbation en 1882 d'un projet de loi (sous le gouvernement de Máximo Santos) qui destina une somme d'argent afin de construire un monument pour un hommage à José Gervasio Artigas et sa réalisation finale. Le placement de la pierre fondamentale du monument fut posée le 25 août 1884 mais presque vingt ans passeront avant que le sujet de cette idée ne recommençât à attirer l'intérêt du gouvernement vers 1904. Le monument équestre d'Artigas a une hauteur de 17 mètres et pèse 30 tonnes.

Photos, s'il vous plaît....

Plaza Independencia vers 1880
Plaza Independencia entre 1870 et 1890 approx
Plaza Independencia vers 1890
Plaza Independencia le 25 août 1895 (regardez le style d'arc de triomphe qui a réellement existé sur la gauche)
Plaza Independencia vers 1896 avec la Kermese del Ateneo
Plaza Independencia vers 1906 approx

 Plaza Independencia vers 1908
Plaza Independencia vers 1910 approx (regardez la statue au centre...)
Plaza Independencia vers 1910 et plus (au fond et au milieu se trouve la rue Sarandi). A gauche se trouve le Gran Hotel Espanol
Plaza Independencia en 1916 avec la célèbre Confiteria La Giralda qui laissera sa place au Palacio Salvo
Plaza Independencia en 1922 avec la rue Juncal
Plaza Independencia en 1923 avant l’inauguration de la statue d'Artigas et la Casa de Gobierno à gauche
Plaza Independencia le 28 février 1923 avec les rues Buenos Aires à gauche et Sarandi au milieu
La Plaza en 1923 sans doute après l'inauguration vu le monde (au fond se trouve l'Avenida 18 de Julio)
Plaza Independencia en 1929 avec le Cafe Britanico à droite et la Casa de Gobierno, ancien siège du gouvernement à votre gauche
Vue aérienne de la Plaza en 1941 (vous pouvez voir que la place n'est pas trop défigurée à ce moment)
Plaza Independencia et ses trams en 1948. La voiture, qui tourne à droite devant le bus, s'engage dans la rue Sarandi
Plaza Independencia dans la période 1954-1960 approximativement: On peut voir sur la droite de cette photo le futur emplacement de la Torre Ejecutiva (la tour de la Présidence)
Photo non datée. Carnaval sur la Plaza Independencia
En 1977, on inaugurera le mausolée d'Artigas avec les cendres du général. Je ne parlerais pas de ce mausolée dans mon site étant donné qu'il a été inauguré durant la dictature militaire. Perso, ce mausolée devrait disparaître et on devrait enterrer, une fois pour toute, les cendres de ce pauvre homme. On referme le mausolée, on refait la place comme avant et on efface une triste trace de la dictature.

Je ferais prochainement un article sur la Plaza Independencia d'aujourd'hui.

A la prochaine


DISCLAIMER : Old pictures displayed on my posts are most likely from the internet. All material is copyright their respective owners.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...