mardi 21 juin 2011

La lettre de revenu

Dans mon sujet ''Immigration: Les démarches pour la résidence'', un des documents à fournir aux bureaux d'Immigration afin de déposer votre dossier de résidence est une preuve de revenu suffisante qui vous permettra de vivre en Uruguay sans demander une aide quelconque au gouvernent du pays.

Bon, généralement, tout gouvernement d'un pays vous demandera ce genre de papier pour s'assurer que cette personne ne va pas essayer d'en profiter au maximum sur le dos des gentils citoyens du pays (même si certains réussissent cela parfaitement). Le Canada demande ce genre de preuve, l'Angleterre le demande pour les résidents non européens, la France...je ne sais pas donc normal pour l'Uruguay.

Alors, on vous donne une jolie liste avec les choix les plus fréquents:

  • Personne avec une promesse de contrat d'emploi
  • Personne avec une preuve de contrat d'emploi ou une lettre de l'entreprise
  • Personne physique (par ex: employé domestique)
  • Entrepreneur/actionnaire/investisseur
  • Entrepreneur ou travailleur indépendant
  • Rentier/Retraité de l’extérieur du pays
  • Retraité de l'Uruguay
  • Religieux
  • Étudiant
Évidement, cette lettre de revenu doit être notariée dans tous les cas par un greffier(e)/notaire (Escribano). Vous devez payer pour cela. L'Escribano devra regarder les preuves fournies (contrat de travail, contrat de location pour rente, relevés bancaires, etc) afin de rédiger cette lettre de revenu pour Immigration. Toutefois et pour faciliter les choses, Immigration n'a pas un modèle précis de ce qu'il doit être écrit dans la lettre donc on joue un peu avec le feu car on a une chance sur deux que la lettre ne satisfasse pas le ou la fonctionnaire d'Immigration. N'oubliez pas que vous devez ''satisfaire'' le ou la greffière qui lui ou elle doit ''satisfaire'' les services de l'Immigration.

Il m'est même arrivé que l'Escribano me demande ce qu'il faut mettre sur la lettre... Dans ma tête, c'est: ''euh, je pense que c'est vous qui devriez savoir quoi mettre sur cette lettre, non?''

Dans mon cas, comme vous pouvez le voir par rapport à la jolie liste ci-dessus, je ne rentre dans aucune des catégories car je viens chercher une emploi plus ou moins. Je pense que je dois rentrer dans la catégorie des personnes non gratta. Après examen sérieux en long et en large, je me suis mis dans la catégorie des rentiers car je ne pouvais pas faire partie des autres catégories. Cette preuve de revenu doit démontrer que vous recevrez un revenu de U$500 ** par mois pour vivre ce qui me fait largement rigoler! Car aujourd'hui avec U$500 ** en Uruguay, vous n'avez pas grand chose étant donné que le prix de la vie est assez cher sur beaucoup de chose (loyer, électricité, électronique, bonne qualité de vêtement, etc.). 
Il serait temps qu'Immigration se mette à jour....mais seulement après qu'ils aient accepté la lettre de mon Escribana pour mon dossier de résidence! 

Concernant le revenu de U$500** par mois, il y a l'air d'avoir des ''dysfonctionnement'' de communication entre Immigration et certains Escribanos. J'ai vu dans des forums qu'on ne savait pas si on parle de U$500** par personne ou si c’était par famille. Je pense que l'on parle par famille mais veuillez confirmer!

Une autre chose, que m'a fait remarquer une de mes amies, est concernant la promesse d'emploi. En Uruguay, pour avoir un emploi, on a besoin de la Cédula (équivalent de notre carte d’identité ou sécurité sociale pour les canadiens) mais tant que ton dossier de résidence n'a pas été accepté au complet, tu n'as pas de Cédula. Et généralement, un employeur qui rencontre quelqu'un qui n'a pas de Cédula fera comme tous les autres employeurs, c'est à dire ''suivant!''. Comme dit mon amie, c'est comme un chat qui tourne en rond afin d'essayer de se mordre sa propre queue.

Hasta luego

**NB (4/11/2011): Attention! Des changements ont été apportés concernant le revenu mensuel depuis peu et encore tout a été mis dans un charabia que rien n'est clair. Définitivement, on ne parle plus de U$500 par mois mais l’équivalent d'un U$18 000 par année ou U$1 500 par mois. Ce montant a été confirmé par des Escribanos a de futurs expatriés anglophones. Voici le lien du site du gouvernement avec les mises a jours ici.

**NB (16/05/2012): Voici un lien avec les nouvelles règles de l'immigration. Voici l'article en complément du reste concernant l'immigration.

2 commentaires:

  1. Bonjour et merci pour la précision de vos informations qui m'a beaucoup aidé. Je tiens à signaler le coût prohibitif pratiqué par le consulat d'Uruguay de Paris pour la légalisation des documents, c'est à dire 33 € / doc (révisable tous les mois) contre 1 à 2 € pour le ministère des affaires étrangères . Facture pour 3 personnes 264 €.
    Encore félicitations pour la qualité de votre blog !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que pour juste mettre des étampes, c'est cher mais malheureusement si vous faites des démarches en Uruguay aussi, vous allez voir que vous allez devoir payer plein de montants. A la fin, on s’aperçoit que cela coûte cher quand on accumule le tout.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...