mardi 15 novembre 2011

Les transports en commun

Quand vous vous promènerez dans les rues de Montevideo, vous serez abasourdis par le nombre incalculable de différentes compagnies de transport en commun arborant des couleurs différentes mais regroupées dans la STM (Sistema de Transporte Metropolitano). Il n'existe pas de tramway ou de métro même si on a commencé à parler d'un tram. Mais entre ce qui est dit et ce qui est fait, on peux attendre une éternité comme on dit.

Il faut reconnaître que les compagnies ont fait pas mal d'effort depuis 4 ou 5 ans avec le renouvellement  des flottes de bus. On voit de moins en moins de nuage noir au démarrage des bus car ils se sont mis aux normes équivalentes européennes de pollution (Euro 5).  J'ai quand même vu une nette amélioration entre mon premier voyage en 2008 et aujourd'hui.

La plupart des bus utilisés dans les transports en commun sont fabriqués surtout au Brésil (marques inconnues en Europe ou en Amérique du nord). Aussi modernes que tout autre pays. Depuis 1ou 2 ans, les chintocs arrivent en force avec leurs bus (Yutong, FAW) car moins chers. Quand vous monterez dans ces bus, vous vous apercevrez que les boites de vitesse sont manuelles! Oui, les chauffeurs passent les vitesses. Actuellement, à peu près seulement  25% du parc est avec des boites automatiques.

Évidemment, plus le chauffeur a de l’expérience, moins vous ressentirez le passage des vitesses encore que... Attention au freinage aussi car si vous voulez évitez de voir imprimé en 3D le cellulaire de votre voisin/e, il est préférable de se tenir. Les femmes conductrices ont tendance à plus ménager la clientèle de leurs bus mais bon...elles ne sont pas encore beaucoup.


Un guarda ci-contre
Billet: Afin d'acheter un billet, vous avez dans 80% des bus un guarda qui est celui ou celle qui vous vendra le billet, vous rendra le change, qui vous renseignera ou qui tapera la causette avec le chauffeur ou le passager d’à côté. Des bus n'ont pas le guarda et cela sera indiqué sur le pare-brise à l'avant ''Coche con conductor cobrador'' donc votre chauffeur vous vendra lui-même le billet. Maintenant, ne pas s'attendre à un sourire de tous les chauffeurs et des guardas en vous accueillant dans le bus mais bon...on vient prendre le bus et non faire du social.

Prix sans carte de transport: Pour le moment, il existe un seul prix de trajet quelque soit la distance donc si vous faites 3 coins de rue et votre voisin va au bout de la ligne, il paiera le même prix que vous.
Certains bus appelés ''Directo'' vendent un billet plus cher car il y a moins d’arrêt et sont vraiment plus rapido dans tous les termes du sens. Accrochez-vous, Fangio arrive! Il n'existe pas énormément de ces lignes.
Les enfants jusqu’à 12 ans, en uniforme scolaire et durant les horaires scolaires ne paient pas les transports en commun. Le lien pour les prix est ici.

Prix avec carte de transport: Il existe une carte de transport qui s'appelle la Tajeta STM. Cette carte est seulement pour ceux qui ont la Cédula (carte d’identité) ou bien ceux qui ont la Cédula temporaire (en transit). Dans mon cas, je ne rentre dans aucune des deux catégories mais j'en ai une! Suffit de faire un beau sourire avec la demoiselle et la remercier. Cette carte vous permettra de prendre un billet de Una hora (1h) au prix normal avec 2 changements de bus à l’intérieur de l'heure. Il existe aussi un billet de Dos horas (pas de limite dans les bus à l’intérieur des 2 heures) mais plus cher. Plus d'info ici.
Voici la carte à puce
Recharger la carte: Malheureusement, on ne peut pas recharger sa carte par internet. Donc, il faudra vous déplacer à un point de vente pour faire recharger la carte. Vous n’éviterez pas de faire la belle expérience de la file d'attente. Les points de vente ne sont pas légions et sont mal dispersés dans la ville. On peut indiquer soit le nombre de billets ou soit un montant. Le chargement prend des plombes donc s'armer de patience en scrutant celle qui recharge votre carte en train de faire ''slurp...slurp'' avec son maté ou qui regarde ses messages sur son cellulaire. On espère que l'on va apporter des améliorations comme recharger par internet, plus de points de vente/recharge dans le futur et surtout plus de vitesse dans le chargement des cartes. Les points de vente/recharge ici.

Arrêt: Quand vous voyez votre bus qui arrive, veuillez lever la main pour lui faire signe de s’arrêter car si vous ne le faites pas...il vous suffira d'attendre le suivant! C'est comme cela que ça marche! Très bon exercice rythmique du levé du bras mais faites gaffe de ne pas vous faire arracher le bras par le bus quand même.

File d'attente: Généralement, les gens vont faire la file pour monter dans le bus. Pas beaucoup de fauteurs de trouble (c'est-à-dire ceux qui passent devant tout le monde) jusqu’à date. 

Politesse: Les gens laissent la plupart du temps la priorité aux femmes qui ont de jeunes enfants, aux femmes enceintes ou aux personne âgée. Quif-quif de la part des hommes ou des femmes pour libérer une place. Par contre, je trouve les personnes âgées moins polies que les autres.

Déplacement dans le bus: Se déplacer dans le bus peut être un art divin car il faut avoir un corps souple double d'une agilité à toute épreuve, savoir faire des feintes de premier ordre et savoir jouer du coude par moment, savoir se placer dans un endroit stratégique ou bien tout simplement, suivre le ''cours du fleuve'', Ce que je veux dire par ''cours du fleuve'', c'est au moment ou des gens montent, d'autres descendent. Vous verrez alors les gens se déplacer automatiquement vers le fond. Il suffit de suivre le sens du ''cours du fleuve''. De toute façon, si vous ne le faites pas, on vous le rappellera!

Les trucs dans le bus: Il n'existe pas de bouton d’arrêt dans le bus sauf au-dessus de la porte de derrière qui est celle de la sortie (salida). Si vous êtes au milieu, courrez derrière afin de signaler votre intention de vous arrêter ou sortez par la porte de devant. Éviter la fenêtre pour sortir!
Quand il fait chaud, on tire les rideaux des fenêtres ou bien vous ouvrez les fenêtres! Pas de clim dans les bus mais seulement de la ventilation normale. Vous êtes déjà à la bonne température du temps de dehors quand vous sortez du bus. Parfait!
La radio du chauffeur de bus vous donne l'impression d’être soit dans une salle d'information en direct, soit vous assistez à un match de foot en direct, soit vous vous payez la musique folklorique uruguayenne ou soit vous êtes dans une discothèque ambulante sur 4 roues. Génial!

Sécurité: En général, c'est sécuritaire de prendre le bus. Je n'ai jamais eu de problème et personne dans mon entourage a eu des soucis. Il n'existe pas de camera de sécurité dans les bus sauf dans les bus chintocs qui surveille le chauffeur et non les passagers. Z'on pas compris encore...

Accès au bus: Attendez vous à pousser le popotin de pépé ou mémé afin de lui faire monter les marches des autobus. Actuellement, à peu près seulement 35% du parc est composé de bus avec des planchers bas. Une autre rareté aussi dans les bus sont les poussettes d'enfants ou les handicapés.

Réseau et carte: Les transports en commun desservent à peu près tous les quartiers du centre-ville et les banlieues (même les banlieues craignos). Maintenant trouver un plan des bus est une autre histoire car malheureusement, ceux-ci ne sont pas affichés dans les arrêts de bus (si il y en a un). Même les compagnies de transport n'ont pas de plans sur leurs sites internet afin de vous indiquer visuellement sur une carte le trajet de la ligne. Ils vous indiquent seulement les rues ou les boulevards par lesquels ils passent mais pour un touriste, on appelle cela la ''galère''.

Afin de remédier au problème du plan, il existe différentes manières afin de trouver son chemin:
- On peut acheter un guide touristique qui peut être trouvé dans certaines librairies et qui indiquent les lignes et les numéros de bus
- En visitant les bureaux d'info tourisme, on vous donnera oralement l'info car ils n'ont pas de plan des bus non plus
- Vous demandez à vos connaissances le(s) numéro(s) du ou des bus qui vous emmèneront vers votre destination
- Vous demandez aux gens qui attendent à l’arrêt de bus le meilleur chemin pour aller vers votre destination à moins que ce soit le contraire
- Ou bien utiliser ce site web Montevideobus mais qui n'est pas le plus pratique de tous.
    Panneaux d'indication des lignes: Une véritable jungle! Au menu:
    • soit vous avez des panneaux qui indiquent les numéros
    • ou bien des panneaux qui sont trop rouillés pour voir quelque chose
    • ou bien un panneau qui indique ''Parada'' (arrêt) mais rien d'autre
    • ou bien, il y a aucun panneau
    Disons que les deux derniers exemples sont les plus fréquents.
    Faites votre choix, les jeux sont faits!
    Les abris-bus: Une nouvelle véritable jungle encore! Au menu:
    - Abris-bus plus ou moins normal en bois ou en fer comme la première photo ci-dessous
    - ou quatre poteaux et un toit mais aucune cloison (imaginez les jours de pluie!)
    - ou bien, il n'y a rien.
      Abris-bus en bon état et une pub qui vous fera passer le temps à attendre le bus. Interdiction de piquer l'affiche!
      Un abris-bus qui inclut un reste de la foret vierge!
      Les lignes de bus: Les sites respectifs de chacun

      CUTSCA ici

      COETC ici

      COMESA ici

      UCOT ici

      RAINCOOP ici







        Les derniers petits trucs à savoir aussi:
        Le chauffeur peut permettre aux vendeurs de tout poil de monter dans le bus. Attendez vous à voir des serpillières, des chaussettes multicolores, des sparadraps vous passer sous le nez mais en refusant, vous n'offusquerez pas la personne. Ensuite, vous avez les vendeurs de bonbons qui vont vous donner de vive voix la liste de ce qu'ils vendent. Dès fois, la liste est si longue qu'au moment de descendre, le mec n'a même pas encore commencé de vendre. Vous avez aussi des mecs qui vont faire la quête pour des associations diverses. Etc...

        Après, on a les chanteurs ou des groupes de chanteurs comme ci-dessous:



        C'est un mode de transport légèrement différent mais super pratique quand on n'a pas de voiture.

        Bon voyage

        1 commentaire:

        1. Vraiment je trouve ton blog formidable , la façon don il est écrit!!!, les photos !!! c´est la plus belle et vraie de l´Uruguay que je n´ai vu jamais
          Bravo JF

          RépondreSupprimer

        LinkWithin

        Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...