lundi 27 août 2012

Brésil: Les chutes d'Iguazú


Voici la présentation d'un des endroits les plus fantastiques que j'ai eu l'occasion de voir et visiter durant mon long séjour en Uruguay. Toutefois, je ne vais pas vous parler d'un lieu qui se trouve en Uruguay mais plutôt un lieu qui se trouve à cheval entre le Brésil et l'Argentine et à la limite du Paraguay. Une merveille inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1986: Les chutes d'Iguazú. En espagnol, on dit Las Cataratas del Iguazú et en portugais: Las Cataratas do Iguaçu. Je vais vous présenter les chutes du côté brésilien dans un premier temps et ensuite celle du côté argentin dans un deuxième temps.

Nous sommes allés aux chutes en voyage organisé depuis Montevideo. Vous avez de nombreux forfaits qui partent de Montevideo qui inclut l’hôtel (nous couchions du côté brésilien), le transport (en bus), le petit déjeuner (super copieux), les entrées aux parcs et aux chutes. Le seul truc un peu embêtant sont toutes les options que l'on vous rajoute et que vous devez payer si vous optez pour, mais bon, je ne regrette absolument pas ce voyage. C’était notre premier voyage organisé car je n'avais jamais pris ce genre de ''forfait-vacance''. Un baptême de feu autant pour le voyage organisé que les chutes.

Voyage

Pour aller aux chutes, le moyen le moins cher est de vous y rendre en bus. Évidemment, le voyage est assez long puisque vous partez de Montevideo vers les coups de midi (pour nous) et vous arrivez le lendemain vers les 8 heures du mat avec un ou deux arrêts pause-pipi (vous avez aussi des WC dans des bus très confortables). Nous avons même eu droit à l’apéritif à l'aller comme au retour avec du whisky!! Non, je ne délire pas mais on nous servait du whisky!

Notre bus avec la couleur locale (terre rougeâtre) des routes du nord de l'Argentine et du Brésil
Évidemment, la durée du trajet dépend des vacances des Argentins et des Brésiliens. Si vous allez aux chutes en même temps que les vacances de ces pays, bonjour l'ambiance! Bison rouge voit vraiment rouge partout sur toutes les routes autour des chutes.

Trajet

De Montevideo, vous montez sur Salto et vous traverserez la frontière Uruguay-Argentine au niveau du barrage Salto Grande. Vous passerez par la ville de Concordia (Argentine) et ensuite, on remonte au nord en passant par les provinces d'Entre Rios, Corrientes et Misiones. Par la suite, vous aurez un autre arrêt à la frontière Argentine-Brésil.

Pour les plus fortunés, on peut prendre l'avion de Montevideo vers Foz de Iguaçu ou bien de São Paulo ou Rio. Cependant, on trouve de nombreux vols depuis Buenos Aires ou Santiago de Chili par exemple.

Les villes les plus importantes autour des chutes sont Foz de Iguaçu au Brésil (État de Paraná) et Puerto Iguazú en Argentine dans la province de Misiones. La ville de Foz de Iguaçu est collée à la ville paraguayenne de Ciudad del Este. Je ferais un article sur la ville de Ciudad del Este mais d’emblée, ce n'est pas une ville fantastique et cette ville est un bazar monstre bordélique de truc ''made in Chintoc''.

Présentation

Iguaçu vient de la langue Guaraní: í (eau) et kuasu (grand) ce qui veut dire littéralement ''Les grandes eaux''. Vous vous apercevrez vite que vous vous verrez beaucoup d'indiens Guaraní (je parle d'eux ici), surtout du côté brésilien mais la plupart d'entre eux viennent du Paraguay. Ils vendent beaucoup d'objets artisanaux aux touristes de couleurs assez vives et très jolis. Encouragez le tourisme local et non pas Chintoc. Voyez ci-dessous!


Visite

Les chutes d'Iguazú ne sont pas juste deux ou trois grosses chutes comme celle des chutes du Niagara mais c'est un ensemble de 275 chutes plus ou moins grandes avec des débits d'eau qui varient chacune entre elles. Vous verrez que l'on vous présente toujours les mêmes photos des chutes (les gorges du diable) mais en vérité, c'est énorme étant donné que cet ensemble de chutes s’étend sur 3 kilomètres et tout cela au beau milieu de la foret tropicale protégée. Les chutes se trouvent dans des parcs nationaux autant du côté brésilien qu'argentin donc basta les bagnoles! La seule exception pour les voitures sont les clients du superbe hôtel (Hotel das carataras) qui se trouve face aux chutes et les voitures de maintenance du parc.


Toutefois, il faut dire de suite qu'autant du côté brésilien qu’argentin, les chemins/sentiers sont très bien entretenus, facilement accessibles pour les handicapés (surtout en Argentine) et le balisage est impeccable (en brésilien/anglais ou argentin/anglais). Vous pouvez vous offrir les services d'un guide en extra mais vous devez débourser un montant. Avec le voyage organisé, nous avions droit à un guide qui était génial (d'une mère uruguayenne, d'un père paraguayen et vivant au Brésil).

Quand vous partez aller voir les chutes, vous embarquerez dans des bus à deux étages ou des bus à soufflet qui vous arrêteront à divers arrêts sur le parcours. Vous n’êtes pas obligés de gueuler sur le chauffeur pour l’arrêt car ils s’arrêtent à chaque arrêt pour faire descendre ou monter des gens. Pas de cohue à la française non plus car vous avez des guides qui gèrent le trafic des bipèdes de touristes.

Veuillez demander une carte du parc ou regardez les panneaux afin de voir quel sentier vous convient le mieux.
Vous allez suivre des sentiers qui vous permettront de prendre de superbes photos tout au long de votre promenade (comme les photos ci-dessous). Il existe des arrêts avec des toilettes et des styles de buvette/snack qui vous permettent d'acheter quelque chose à grignoter ou boire toutefois ils ont des prix assez prohibitifs donc c'est mieux d'arriver avec ses bouteilles d'eau et sa bouffe. En été, vous verrez que vous vous arrêterez souvent étant donné que c'est un climat proche du tropical donc humide. La meilleure solution est de démarrer tôt le matin.



La fin de votre parcours se fera aux pieds des chutes de Garganta del Diablo en espagnol (ou Garganta do Diablo en portugais). Celles-ci sont les plus hautes et les plus photographiées. Elles sont hautes de 90 mètres et ont un débit assez impressionnant en eau. On dit que les chutes déversent jusqu’à six millions de litres d'eau par seconde durant les hautes saisons de pluie. Elle sont à cheval sur les deux frontières donc je vous présenterais l'autre facette des chutes du côté argentin dans mon prochain article.


L'avantage du côté brésilien est que vous avez un passerelle qui vous permet de vous approcher des chutes et de vous en prendre plein la poire! Évidemment, si vous êtes dans mon cas, c'est à dire avec des binocles, prévoyez un linge à l’abri dans votre sac ou votre poche et qui vous permettra de suivre le chemin du retour sain et sauf :). Un régal pour les enfants et les adultes car c'est vraiment magique et le bruit est absolument superbe. Protégez votre appareil photo...sinon, il sera un petit peu mouillé. La meilleure solution que j'ai trouvé pour protéger l'appareil est d'utiliser les sacs plastiques que l'on distribue dans les supermarchés (celui ou vous fourrez des fruits ou des légumes). Ceci vous permettra, au moins, de prendre des photos plus ou moins à l'abri sans que votre appareil soit trempé.


On aperçoit la passerelle qui vous permet de vous en prendre plein la poire...
Une fois le parcours fini, on reprend le bus et ils vous ramèneront vers l’entrée/sortie. On trouvera des boutiques souvenirs qui vendent des trucs sympas. Et de plus, la majorité des articles sont fabriqués au Brésil et les fonds vont à l'entretien du parc et des chutes.

Voici un lien qui va vers mon album Flickr des chutes Las Cataratas do Iguaçu ici.

Parmi cette merveille, on apercevra un certain nombre d'animaux comme ceux de dessous:

Un Coatíe qui est un style de raton-laveur mais avec une queue (ils adorent la bouffe!)

Ci-dessous, à votre gauche, des Urraca Común et à votre droite, un des nombreux papillons que l'on trouve partout durant son parcours.

Ci-dessus, un Coatíe qui prend ses aises avec un touriste car il cherche de la bouffe
Bon voyage et attendez la seconde partie pour vous apercevoir que c'est une vraie beauté naturelle que sont les chutes.

A bientôt

5 commentaires:

  1. C'est magnifique ! Je compte y aller en février prochain. Merci pour la visite qui décuple mon impatience. :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Oliver des commentaires. Définitivement quelque chose à ne pas rater dans sa vie si on a la possibilité de le faire! Rien à voir avec les chutes du Niagara ;). Je vais faire l'autre côté des chutes d'ici peu (Argentine)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    J'ai du mal à trouver une compagnie de bus qui nous emmène depuis Montevideo jusqu'au chutes d'Iguazu. Quelle est la compagnie que tu as utilisé ? Et combien faut-il compter en budget ? Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour. J'ai utilisé les services de l'agence de voyage de Cecilia Regules qui tient une agence sur la Plaza Independencia. Elle vend un forfait pour aller aux chutes avec d'autres agences de voyage. Toutes ces compagnies se regroupent pour louer les services d'un très bon bus et accompagnateur pour aller sur Iguazu. Le forfait inclut le voyage, la nourriture (petit déjeuner, diner), le logement dans un hôtel, la prise en charge des papiers douaniers, etc. Seul les extras sont à la charge des gens comme survoler Iguazu en hélico, visiter le zoo, etc (mais ce n'est pas obligatoire). Reçu un excellent service, même un verre d'alcool à l'aller durant le voyage. L'agence est Cecilia Regules Viajes, Bacacay 1334 Plaza Independencia (l'agence se trouve dans le passage du plus laid et haut immeuble de la Plaza.
    Email: cecilia@ceciliaregulesviajes.com. Cecilia, la patronne parle un très bon français. Le site web: http://www.ceciliaregulesviajes.com/fr

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trouvé un lien pour un voyage vraiment similaire au notre avec le même hôtel Dom Pedro (Brésil)et les mêmes excursions. Donc, je vois que ce circuit existe toujours entre Montevideo et Iguazu.
    http://www.busesdalfa.com.uy/cataratas.php

    Sinon, si tu regardes que le bus, le mieux est d'aller sur Salto au nord, traverser la frontière avec l'Argentine et aller sur Concordia et de là, prendre un bus Iguazu car il y a des bus direct, Sinon, l'autre alternative est de partir de Buenos Aires.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...