vendredi 26 août 2011

Paysagiste: Charles Thays

Jules Charles Thays (ou Carlos Thays en espagnol) est né le 20 août 1849 à Paris et décédera le 31 janvier 1934 à Buenos Aires. Monsieur Thays, naturalisé argentin, fut un architecte naturaliste et paysagiste qui laissera son empreinte sur la ville de Buenos Aires (BA), l'Argentine et Montevideo. Il fut un élève du renommé paysagiste Édouard-François André (M. André fut appelé en 1890 par la municipalité de Montevideo pour établir l'urbanisation verte de cette ville).

Charles Thays arriva en Argentine en 1889 recommandé par Jean Alphand. Il commença avec sa première œuvre qui fut le magnifique Parque Sarmiento de la ville de Córdoba

Puis, il participa à la création, l'agrandissement et la rénovation des plus grands parcs et places publiques dans tout le pays. Il avait l'habitude de dire que ''le bonheur niche plus dans la noblesse d'un bois que dans le luxe sans vert''. Il sera désigné comme Directeur des Parcs et Promenades de la ville de Buenos Aires en 1891. C'est lui qui aura une profonde et grande influence sur la conception des espaces verts de Buenos Aires que l'on retrouve toujours aujourd'hui.

Une de ses créations majeures et principales sera le la conception du jardin botanique de BA ''typique de la Belle Époque'' en septembre 1898. Il habita également le jardin botanique avec sa famille au centre de cet ensemble comme une reconnaissance à son œuvre (on peut trouver une statue de Charles Thays dans le jardin). 

L’œuvre de Charles Thays peut être appréciée aussi dans les nombreux arbres plantés le long des avenues et c'est une des raisons pour lesquelles on dit que BA s'éveille comme Paris dans beaucoup de sens. L'autre grande œuvre de Charles Thays sera le Parque Palermo. L’omniprésence de lacs artificiels et d' îles au milieu des jardins qu'il a composé ainsi que les perspectives ou la dissymétrie des plantations rappelle singulièrement les Bois de Boulogne ou Vincennes ou bien le Parc des Buttes-Chaumont à Paris. Seul la différence des espèces d'arbres diffèrent.

Le développement de son œuvre en Argentine se trouvait aussi au tournant d'une époque où le pays se trouvait dans une croissance très forte, un courant migratoire énorme avec l’Italie, l'Espagne et la France ainsi qu'avec une prospérité économique extraordinaire qui donnera à l'Argentine une apparence ''d'île européenne en Amérique du Sud"

Charles Thays laissera une empreinte assez importante sur Montevideo car il sera à la source des plus grand projets de parcs de la ville.
C'est lui qui fera l'agrandissement, la nouvelle conception du paysage et l'embellissement du Parque José Batlle y Ordóñez (plus connu sous le nom de Parque Battle) vers les années 1911 (photos ci-dessous):

 

L'embellissement du Parque Rodó (à l'origine, le parc s'appelait Parque Urbano) ci-contre et ci-dessous. Le parc contient une aire de jeux pour les enfants qui fut crée en janvier 1889 avec un des premiers manèges qui fut la montagne russe. Le premier calesita (manège à chevaux) arriva en 1903. Entre 1903 et 1904 fut construit aussi un lac artificiel avec ses imitations de ponts rustiques puis fut ajouté l'avenue principale, le château à coté du lac.


L'embellissement de la Plaza Cagancha début XXe siècle sur les recommandations de l'intendant Raymond V. Benzanom (photo ci-dessous):


La plantation des arbres le long du Boulevard Artigas ;
Le dessin des jardins du Castillo de Idiarte Borda (Barrio de Villa Colón) ;
La conception des jardins du quartier de Carrasco ;
Et le parc de l'estancia de San Pedro del Timote d'Alejandro Gallinal.

Un grand personnage assez méconnu mais qui aura laissé de belles choses sur Montevideo.

Hasta luego

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    LinkWithin

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...