samedi 6 août 2011

Barrio de Palermo



Le Barrio de Palermo est un des quartiers centraux de Montevideo. Il est bordé à l'ouest par le quartier Barrio Sur, le barrio Cordón au nord et le barrio Parque Rodó à l'est. Quand au sud du Barrio Palermo, il est délimité par la rambla República de Argentina et le Rio de la Plata.



L'origine du nom de ce barrio provient, comme on s'en doute, de l’énorme immigration d'italiens qui arrivèrent dans ce quartier au début du XXe siècle.

Ils reconstruisirent un quartier à l'identique avec les habitudes, les coutumes, les magasins comme dans leur pays d'origine. On remarquera l'influence du style architectural italien dans un grand nombre de maison à travers tout le quartier (ainsi que les quartiers périphériques de Parque Rodó, Cordón et Barrio Sur).

 

De nos jours, cette immigration italienne n'existe plus et aujourd'hui, on retrouvera une grande majorité de personnes de descendance afro-américaine qui habitent ce quartier même si cela commence à changer énormément depuis peu. Cette descendance afro-américaine est une des classes assez pauvre du pays.



 

Quartier assez pauvre dans le temps, le quartier commence à changer lentement avec une arrivée de la classe moyenne ''blanche'' qui peut trouver des maisons abordables en plein centre-ville. Évidement et malheureusement, il existe encore des endroits assez pauvres où vous verrez des familles qui vivent dans des maisons délabrées ou squatter dans des maisons abandonnées.


Vous trouverez aussi beaucoup de Conventillos qui sont des maisons partagées collectivement par des immigrants ou des personnes de descendance afro-américaines.

Une épicerie de quartier
Le quartier de Palermo est réputé pour être un des deux centres névralgiques du carnaval à Montevideo avec l'autre quartier Barrio Sur.


Carnaval, d'origine des descendants africains, qui se prépare toute l’année. Le clou du spectacle de ce carnaval, qui a lieu au mois de février, est le Desfile de Llemadas qui se produit autour des rues de Carlos Gardel et Isla de Flores. Ce carnaval attire des milliers de personne pour entendre les Cadombe (tambours).





Le quartier abrite l’édifice de la Universidad del Trabajo del Uruguay (UTE) qui inclut un petit musée intéressant (mais petit) sur le travail et ses outils de travail. Il faut rentrer à l'intérieur de l'université et descendre d'un étage dans la cour intérieure. Ne cherchez pas de pannneaux car il n'y absolument aucune indication. Je suis tombé dessus vraiment par hasard car je cherchais des toilettes... Si vous regardez le bâtiment central d'en face quand vous rentrez à l’intérieur de la cour, vous verrez inscrit en haut les mots ''Estudio'', ''Trabajar'' et ''Voluntad'' ce qui veut dire ''Etudier'', ''Travailler'' et ''Volonté''. (ça me rappelle tout a fait les slogans des pays de l'est à la gloire du travail et de ses kolkhozs que je voyais dans les rues de Berlin Est en son temps).

Palermo abrite aussi le siège du parlement des pays membres du Mercosur qui sont...?


Sommaire: Palermo est un quartier assez propre dans l'ensemble (bien qu'à certains endroits, on peut mieux faire) et plus ou moins sécuritaire en général. Maintenant, si j’étais une fille seule me promenant dans le quartier à minuit...je prendrais quand même un taxi pour rentrer. Points négatifs, il n'y a pas vraiment beaucoup de commerces (style supermarchés) dans le quartier et il existe encore des endroits où se trouvent des poches de gens assez pauvres (mais pas les plus dangereux). Quartier de classe pauvre à classe moyenne.

Hasta Luego

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...