lundi 20 février 2012

Monument: El Templo Inglés

L'édifice le plus représentatif de la Rambla Sur s'appelle El Templo Inglés (Temple Anglais) dont le nom officiel est en réalité Catedral Anglicana de la Santísima Trinidad (Cathédrale Anglicane de la Sainte Trinité). Elle a toujours été au service de la collectivité britannique d'Uruguay qui l'a construit et qui l'administre toujours.

En 1840, les consuls des États-Unis, de la Suède et de l'Angleterre ont demandé au gouvernement uruguayen une autorisation afin de construire un temple protestant en alléguant l'inexistence d'un espace dédié exclusivement à ce culte. Cette initiative fut acceptée trois ans plus tard, quand Samuel Fisher Lafone (riche homme d'affaires fortuné britannique d'Uruguay d'origine huguenote) a obtenu la permission de construire ce lieux de culte dont la pierre fondamentale fut placée le 1er janvier 1844 par le Commodore Purvis, Commandant en chef des armées navales de Sa Majesté Britannique à Montevideo. Le temple fut construit sur les plans de l'architecte Antonio Paullier et fut inauguré en 1845. Une fois l’œuvre construite et inaugurée, Samuel Fisher Lafone fit don du temple au gouvernement britannique.


Le temple se trouvait sur la rue Santa Teresa et dans les environs de Cubo del Sur (aucun des deux existent aujourd’hui).

Histoire originale

Le Temple Anglais fut démoli 89 ans plus tard, c'est à dire en octobre 1934. La démolition du temple fut décidée afin de construire la Rambla Sur. C'est que ce temple se trouvait en plein dans la ligne de construction de la Rambla et que l'on ne pouvait pas éviter cette œuvre majeure sans ''déformer'' le schéma de la construction. On le reconstruisit deux ans plus tard presque à l'identique de l'original.

Le temple anglais en 1845 ci-dessus
Par contre, une des particularités fut que le deuxième temple fut construit dans une opposition inversée à l'originale. Le premier édifice avait la façade principale et son portail qui étaient tournés vers la ville et le ''derrière'' du Temple qui donnait sur le Río de la Plata (voir photo ci-dessous). Aujourd'hui, c'est le contraire car la façade principale et son entrée donnent vers le Río de la Plata et la Rambla mais le ''derrière'' donne sur la rue Reconquista donc la vieille ville.

Le derrière du temple qui donne sur le Río de la Plata
La reconstruction a été faite en suivant plus ou moins (más o menos comme dirait mon amie Stéphanie) les plans originaux de l'architecte Antonio Paullier car cette reconstruction ne suivra pas exactement l'original dans certains détails. Comme on peut le remarquer dans la photo de 1845, la croix qui représente la Trinité se trouvait sur le fronton de la façade avant du projet original. Aujourd'hui, celle-ci se trouve actuellement à l’arrière du temple.

Les colonnes doriques sont plates alors qu'avant elles étaient striées. Les deux tours que l'on voit dans les photos noirs et blancs ont disparu dans la nouvelle construction avec comme seul explication: un motif esthétique. Cela veut dire que la reconstruction ne respecta pas dans sa totalité le projet primitif de Paullier. Le nouveau temple fut inauguré le 6 juin 1936.

Le temple aujourd'hui
Cet édifice a été le premier lieux de culte protestant construit dans un pays indépendant d'Amérique du sud et appartient toujours à l'anglaise épiscopale britannique de Montevideo. Quand le temple fut inauguré en 1845, la reine Victoria était dans sa septième année de son règne alors qu'à sa ré-inauguration régnait George VI.


Pour le moment, je n'ai jamais pu rentrer dans le temple car j'ai toujours vu des grilles fermées bien que je m'attends à un édifice assez nu à l’intérieur étant donné que les temples protestants sont assez simples en général par rapport à la richesse et l’opulence des lieux catholiques. Peut-être est-ce ouvert durant le jour du patrimoine?

A quelque mètre de ce temple anglican et protestant se trouve une statue d'Isabelle de Castille! Isabelle de Castille, qui était l’épouse de Ferdinand d’Aragon, mena une politique coercitive en réorganisant le tribunal de l'inquisition en 1842, l'expulsion des juifs non convertis en 1842 vers l'Empire ottoman et la conquête du royaume de Grenade occupé par les Maures la même année. Ce qui leur valut de se voir décerner le titre de ''Rois Catholiques'' par le pape Alexandre VI signant ainsi la fin de la Reconquête (ou Reconquista).

Tiens tiens bizarre....mais la rue derrière le temple se nomme Reconquista, la statue d'isabelle de Castille est proche du temple et la Plaza España est a quelques pâtés de maison. Ne dirait-on pas un siège intentionnel des ''catholiques'' contre le temple protestant? ;)

La seule chose triste est que les murs de ce temple sont souvent remplis de graffitis avec diverses revendications assez merdiques et qu'il y a pas mal de clochards ou de ploucs qui dorment sur le parvis et/ou autour du temple.

A bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...