samedi 29 octobre 2011

Montevideo d'Antan: L'Hotel Nacional

Cet édifice monumental a été dessiné par l'architecte Juan Tosi mais construit sur l'initiative d'Emilio Reus avec l'apport de capitaux de la ''Banco Constructor Sudamericano''. Dans l'optique d'Emilio Reus et des autorités de cette époque là, Montevideo devait avoir aussi son hôtel monumental comme toutes les grandes capitales de l'Europe.

La construction de cet hôtel fut commencé en 1888 et se trouvait en face du "Gran establecimiento Balneario'' (grand établissement balnéaire) aujourd'hui disparu. Cet établissement avait été construit en 1888 pour donner à la ville un beau lieux de récréation.
Cet établissement avait deux piscines de 60 mètres de longueur alimentées par eau de mer pompée par des machines couvertes par de grandes lucarnes en verre. On trouvait un département d'hydrothérapie médicinale, des douches froides et chaudes, des services de salon de coiffure et tables de toilette pour les dames. Des grottes et des cascades, dans lesquelles on pouvait glisser, complétaient la décoration magnifique de cet établissement balnéaire pour la distraction des habitants de Montevideo "chic" ainsi que l'aristocratie de Buenos Aires.

L'Hotel Nacional fut inauguré en grande pompe en 1890 malgré la crise financière dans laquelle le pays se trouvait à ce moment là même si celui-ci n’était pas totalement terminé. La fin des travaux sera suspendue ce qui entraînera un projet qui ne sera jamais vraiment réalisé à 100%.

Pendant des années, c'était le premier édifice que les marins voyaient quand ils arrivaient au port de Montevideo avec sa silhouette caractéristique de ses quatre étages et ses mansardes. L'immeuble est un mélange de style qui allie renaissance italienne et néoclassique dans ses arcs et ses frontons triangulaires. De plus, on trouvait un air de renaissance française (XVIIe siècle) grâce à son toit et aux 8 mansardes qui furent, malheureusement, démolies en 1912. Ses escaliers étaient fait de marbre de Carrara

L'Hotel Nacional en 1900 et à gauche se trouvait le Gran establecimiento Balneario
Cinq ans plus tard, le gouvernement décidera d'héberger la faculté de Droit et de Mathématiques puis de Psychologie, puis d'Architecture et finalement les services météorologiques. Sa transformation en un édifice universitaire emmènera l'élimination de beaucoup de cloisons ''divisionnaires'' (puisqu’on parlait d'un hôtel à l'origine) et de quelques "luxes" architecturales propres au style français de la Belle Époque.

L’hôtel se trouve coincé dans une zone délabrée et déprimante de la vieille ville, la rambla ainsi que le port des containers alors que si vous regardez la première photo en haut qui date de 1890, on s’aperçoit que le Rio ''léchait'' les pieds de l’hôtel. Ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui.

Voici des photos aujourd'hui de ce qui reste de cette ancienne beauté. Comme vous pouvez le voir, l’hôtel se trouve muré depuis des années bien que le rez-de chaussée soit ''squatté'' actuellement par des familles pauvres.

Le voici aujourd'hui.....

Cet édifice avait été vendu à une société mais il y a eu des démêlés judiciaires et le bâtiment traîne une dette énorme en contributions immobilière.Voici le projet qui verra peut-être le jour....


Surprise mais ce bâtiment a été déclaré Patrimoine Historique National depuis.....20 ans! Youpi, vive l'administration du Patrimoine! On voit qu'ils ont à cœur à sauver le vieux Montevideo....

A la prochaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...