jeudi 12 janvier 2012

Recensement au Brésil

Comme le recensement de l'Uruguay vient juste de sortir pour l’année 2011, je vais parler en attendant du recensement du Brésil qui vient de sortir fin 2011 pour l’année 2010 (je sais que je suis un peu en retard). Pourquoi le Brésil? Parce qu'ils sont nos voisins et c'est un pays qui est devenue une force économique mondiale dans pas mal de secteurs. Ce recensement a été réalisé par l'Instituto Brasileiro de Geografia e Estatística (IBGE).

Les termes blancs, noirs ou autres sont péjoratifs dans cet article et ne sont pas à contenance raciste pour désigner une personne dans ce sujet.

Rapide présentation: Le Brésil a une superficie de 
8 514 876 km² . Il est le pays le plus vaste d’Amérique latine ainsi que le cinquième pays du monde par sa superficie et le nombre d'habitants.

En 2010, le Brésil était la huitième puissance économique mondiale et cela devrait monter dans les prochaines années (l’économie du Brésil a dépassé celle du Canada quoique le revenu par habitant y soit environ 5 fois inférieur). Sa langue officielle est un ''dérivé'' du portugais car il a son propre vocabulaire. Sa capitale est Brasilia et non Rio de Janeiro ou São Paulo. C'est une République fédérale composée de 26 États et un district fédéral.


Les 26 États sont:
  • Sud: Paraná, Santa Catarina et Rio Grande do Sul
  • Sud-est: Espírito Santo, Minas Gerais, Rio de Janeiro et São Paula
  • Nord-est: Alagoas, Bahia, Ceará, Maranhão, Paraíba, Pernambuci, Piauí, Rio Grande do Norte et Sergipe
  • Centre-ouest: Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, Goiás et Brasilia (district fédéral)
  • Nord: Acre, Amapá, Amazonas, Pará, Rondônia, Roraima et Tocantins
A savoir que la frontière franco-brésilienne (entre la Guyane française et l’État de l'Amapá) est la plus grande frontière française (673 kms)!

Comme vous avez pu le voir à travers les reportages sur le Brésil (qui incluent bien sûr les plages de Copacabana ou le TRÈS célèbre carnaval de Rio) ou bien à travers les novelas (feuilletons brésiliens), on peut constater la diversité de la société brésilienne avec ses mélanges de races. Pas de surprise d'apprendre que pour la première fois, la population majoritaire du pays est de ''couleur'' et les ''blancs'' sont devenus minoritaires.

La population blanche est tombée de 53.7 % en 2000 à 47.7 % en 2010. Ceci est la première fois que la population blanche tombe en dessous de la barre des 50%. Le nombre de personnes s'identifiant comme de race noire a grimpé de 6.2 % à 7.6 %, tandis que le nombre de métis a augmenté de 38.5 % à 43.1 %.

Les chiffres
Population totale
190.7 millions d'habitants dont 91 millions de blancs, 82 millions de métis et 15 millions de descendants noirs (afro-brésiliens). Parmi les groupes minoritaires, 2 millions de Brésiliens se sont identifiés de race asiatique (dont un million et demi de descendants Japonais du Brésil) et 817,000 de race indigènes.

Petite histoire: Le 18 juin 1908, le navire Kasato Maru et ses 781 passagers (165 familles) en provenance du port de Kobe accoste à Santos. Les immigrants partirent travailler dans différentes plantations de café. Ils furent les premiers immigrants japonais. 80% de ces Brésilo-japonais se trouvent dans l’état de São Paulo.

Petit récapitulatif de l'augmentation de la population:
1872:     9 930 478 habitants
1900:   17 438 434 habitants
1950:   51 944 397 habitants
1980: 121 150 573 habitants
2000: 169 590 693 habitants
2010: 190 755 799 habitants

La région du sud-est est la plus peuplée avec 80 364 410 habitants suivi du Nord-est avec
53 081 950 habitants. La région la moins peuplée est le centre-ouest avec ''seulement''
14 058 094 habitants.

42.1% de la population habite les états du sud-est, 27.8% ceux du nord-est, 14.4% ceux du sud, 8.3% ceux du nord et 7.4% ceux du centre-ouest.

Homme Versus Femme
De cette population, on retiendra qu'il y a plus de femmes que d'hommes...je sens que certains vont venir en vacance au Brésil! Saaaaambaaaaaaa!
- Hommes: 93 406 990
- Femmes: 97 348 809

La région du sud-est est celle où se trouve le plus de femmes avec 41 287 763 versus
39 076 647 hommes. La seule région où on trouve plus d'hommes que de femmes est le nord avec 8 004 915 hommes versus 7 859 539 femmes.

Pyramide des âges en 2010


Par comparaison ci-dessous, voici celle de l'année 2000


Milieu urbain Versus milieu rural
- Zone urbaine-femmes : 83 215 618
- Zone urbaine-hommes: 77 710 174

- Zone rurale-femmes : 14 133 191
- Zone rurale-hommes: 15 696 816

Donc des 190.7 millions d'habitants, 84.4 % vivent dans les grands centres urbains et seulement 15.6% en zone rurale. Par comparaison, en 1960, 45.1% des Brésiliens vivaient en milieu urbain et 54.9% en milieu rural. En 1980, les chiffres étaient de 67.7% en milieu urbain et 32.3% en milieu rural.

Presque 40 % des familles ont une femme comme ''chef'' de famille.

Le recensement a montré des indicateurs sociaux encourageant à travers tout le pays suite à la croissance économique, mais a malheureusement aussi mis en évidence de grandes inégalités dans les classes. Beaucoup de données du recensement reflète le progrès du Brésil durant cette décennie de croissance économique soutenue et des politiques gouvernementales qui ont visé à réduire la pauvreté.

Par contre, dans presque tous les domaines de développement humain, le recensement a révélé de grosses inégalités entre le nord et le sud du Brésil et ensuite entre les centres urbains et les zones rurales. Évidemment, le fosse est devenu un gouffre entre les riches et les pauvres (comme dans tous les pays de cette planète).
L'IBGE a mis en évidence la "disparité des revenus" au Brésil qui démontre que 10 % des plus riches du pays gagnent 44.5 % du revenu total comparé à juste 1.1 % des 10 % les plus pauvres.

En 2003: La population était composé comme cela:
49% était relié à la classe pauvre, 40% était de la classe moyenne et 11% faisait parti de la classe aisée.
En 2009: La population était composé comme cela:
34% était relié à la classe pauvre, 52% était de la classe moyenne et 14% faisait parti de la classe aisée.
Je ne connais pas les nouveaux chiffres de 2010 mais je suis certain que la classe moyenne a encore augmenté et a diminué dans la classe pauvre.

Plus de la moitié de la population a gagné moins que le salaire minimal. Les Brésiliens blancs et asiatiques gagnent, en moyenne, un salaire deux fois plus élevé que les noirs ou les métis.Le salaire minimum vient d’être augmenté par Dilma Rousseff en date de janvier 2012. Elle vient de décider une augmentation de 14% ce qui fera passer le salaire minimum de 545 reais (225 euros) à 622 reais (256 euros). La moyenne des salaires de la classe moyenne se trouve dans une fourchette entre U$640 et U$2 700 par mois.

Les Brésiliens noirs (les descendants d'esclaves africains amenés pendant la domination coloniale portugaise) ont beaucoup plus de probabilité de se retrouver dans la classe des pauvres parmi la population. De même, ils atteindront rarement des niveaux supérieurs autant en affaire qu'en politique.

Entre 2000 et 2010 : l'analphabétisme adulte est tombé de 13.6 % à 9.6 %, mais ce taux se trouve toujours assez élevé dans les zones rurales: 23.2 % (graphique ci-dessous). Parmi les enfants de moins de 14 ans, l'analphabétisme est tombé de 7.3 % en 2000 à 3.9 % en 2010 dû à de nouvelles politiques mises en place durant le mandat de Luiz Inácio Lula da Silva (ancien président). Dilma Rousseff, actuelle présidente, poursuit cette politique d’alphabétisation dans tout le pays.


La proportion d'enfants ne suivant pas l'école est tombée de 5.1 % à 3.1 %.
Le taux de fécondité est tombé de 2.38 enfants pour chaque femme à 1.86 enfants.

L'accès au réseau de canalisation en eau potable, l'électricité et l'assainissement a augmenté dans tout le pays. Cependant tandis que l'assainissement était disponible dans une proportion de 86.5 % dans le sud-est du pays, seulement 42.5% de la population avait accès dans le nord-est et seulement moins de 30% dans le nord.

Un renseignement intéressant est qu'il y a presque un demi-million de Brésiliens (491 645 brésiliens) vivant à l'étranger. Mais tant qu'IBGE que le ministère des Affaires étrangères croient que le nombre est beaucoup plus haut. On parlerait de 1 millions de Brésiliens en dehors du pays et qui résideraient dans 193 pays. 53.8% de ces expatriés sont des femmes et 46.1% sont des hommes.

La plus grande population d’expatriés se trouvent aux USA avec 23.8%. Ensuite, on trouve le Portugal avec 13.4%, l'Espagne avec 9.4%, le Japon avec 7.4%, l'Italie avec 7% et l'Angleterre avec 6.2%. Je ne serais pas surpris qu'entre ce recensement de 2010 et la crise dans certains pays comme l'Espagne, le Portugal ou l'Angleterre, une partie de ces expatries rentreront au Brésil.

Mais une autre surprise pour moi est que seulement environ 1 million de Brésiliens sont en dehors du pays ce qui démontre, si les chiffres sont vrais, que les Brésiliens ne ressentent pas le besoin de s'expatrier étant donné que le pays fonce en économie. De plus, pourquoi quitter un pays où on a de formidables plages, de belles filles et de beaux mecs, une société souriante, des carnavals d'enfer, des jeux olympiques en 2016 et une coupe du monde de football en  2014. Bon...la FIFA a sermonné le Brésil parce qu'ils sont en retard sur les travaux....Ne stressez pas la FIFA, ils vont vous faire un beau mondial avec en plus le sourire et la musique! Attendez vous à des surprises!

Beaucoup de Brésiliens considèrent leur nation comme "une démocratie raciale" où peu de racisme se manifeste quotidiennement.

Je suis allé puiser toutes ces informations ci-dessus du site des statistiques IBGE à cet endroit la  et ici ou ici . La plupart des infos sont en portugais mais si vous parlez espagnol, cela peut aider ;)

A la prochaine analyse des statistiques de l'Uruguay et je vous mettrais les chiffres pour voir un peu ce pays!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...